Retour aux actualités

FAQ

Le 9 décembre 2022

Temps de lecture estimé : 6 mn
FAQ

Je n’ai pas accès aux lecteurs réseau

1. Vérifiez si vous vous êtes bien authentifié en fermant votre session et en vous reconnectant.

Attention, lors du changement de votre mot de passe, vous perdez votre accès au réseau, il faut donc fermer votre session et vous reconnecter avec le nouveau mot de passe.

2. Au besoin, forcez l’exécution du script de connexion
Dans l’explorateur de fichiers taper l’adresse suivante : \dreal-ara.ad.e2.rie.gouv.fr\netlogon

Puis double-cliquer sur ’logon.bat’

3. Si vous utilisez un ordinateur avec le VPN (télétravail…), vous pouvez également consulter cet article : http://intra.dreal-auvergne-rhone-a...

J’ai supprimé un fichier, comment puis-je le récupérer ?

En premier lieu, le fichier a pu être déplacé, volontairement ou non. Une recherche dans les dossiers alentours peut déjà permettre de le retrouver.

S’il a bien été supprimé, plusieurs cas de figure :

- S’il se trouvait sur le disque dur de l’ordinateur de la personne qui l’a effacé, le fichier doit être dans la corbeille du PC -> raccourci ’corbeille’ situé sur le bureau de l’ordinateur.

- S’il se trouvait sur une ressource réseau :
Les données de Y (et S) sont réparties sur tous les sites de la DREAL, donc sur plusieurs serveurs.
Chaque serveur ayant sa propre corbeille, il faut localiser celui où chercher.

  • Cas de Y :/transversal (DREAL) : se rendre sur Y :_CorbeilleServeurs\set-ara-05_Lyon
  • Cas de Y :/services (ou S :/services…) :
    • localiser le serveur où devait être stocké le fichier supprimé à l’aide du Tableau récapitulatif de l’arborescence et de la gestion des droits d’accès sous Y (format pdf - 297.1 ko - 24/02/2022)
    • se rendre sur Y :_CorbeilleServeurs\ et choisir le serveur
    • si vous avez supprimé un fichier sur ce serveur, un dossier ’corbeille’ est présent et vous y retrouverez l’arborescence du fichier supprimé.
    • une fois le fichier retrouvé, récupérez-le avec un copier/coller (ne pas utiliser couper/coller sinon ses droits d’accès risquent d’être erronés).
      Particularités de la corbeille réseau :
  1. Vous n’y verrez que les fichiers que vous avez supprimé. Il est donc normal que vous ne voyez pas les fichiers supprimés par un collègue.
  2. Les fichiers ne sont conservés que pendant 8 jours.
  3. Les fichiers audio/vidéo, ou de plus de 50 Mo ne sont pas mis dans la corbeille.
  4. Selon les sites, vous pourrez aussi voir un dossier ’corbeille’ sur votre lecteur U (ou P). Vous n’y retrouverez que certains fichiers supprimés (ceux situés sur votre serveur local pour les sites distants).
    Si malgré toutes ces recherches vous ne parvenez pas à le retrouver, faire une demande via GLPI, rubrique réseaux/ serveurs en précisant :

    - nom fichier(s)

    - emplacement exact

    - date où il devait encore être présent

Je ne parviens pas à créer ou supprimer un dossier de 1er ou 2ème niveau sur Y

Les dossiers de 1er et 2ème niveau structurent l’arborescence validée lors la mise en place de ce lecteur. Ils servent également à définir des droits d’accès particuliers, associés à des listes.

La création, le renommage ou la suppression de nouveaux dossiers de 1er ou 2ème niveau doit donc être demandée par le correspondant Gestion des Données Numériques du service (voir liste)

Le correspondant GDN du service doit faire un GLPI (rubrique ’plan de classement…’) en précisant :

- droits d’accès : cas1 lecture/écriture à tous agents DREAL ou cas2 lecture tous agents et écriture réservée à une liste d’agents ou cas3 lecture/écriture réservée à une liste d’agents

- nom et emplacement du dossier à créer en cas de droits cas3 dossier sera suffixé par _R

- nom du gestionnaire de la liste d’accès

Une fois la demande validée par l’unité Information Documentation Archives, l’unité Réseaux Serveurs la met en place.

J’ai eu une alerte quota / espace disque insuffisant sur Y, que faire ?

Les espaces de stockage serveur sont fiables mais coûteux et limités en volume.
De plus, leurs sauvegardes sont confrontées à des limites de taille et de durée (la sauvegarde soit pourvoir se dérouler durant la nuit).

C’est pourquoi des quotas ont été définis sur les dossiers du lecteur Y.

En cas d’atteinte du quota, le correspondant GDN du service concerné par le dossier reçoit régulièrement un mel du type : ’Alerte quota… Il reste x jours avant la saturation de l’espace alloué à la liste gb-servicex sur le serveur Y.’

Ce message signifie que le quota a été atteint pour la liste mentionnée. La correspondance entre les listes et les dossiers sont sur Tableau récapitulatif de l’arborescence et de la gestion des droits d’accès sous Y (format pdf - 297.1 ko - 24/02/2022) .

Passé le délai indiqué, il devient impossible de copier ou créer de nouveaux fichiers.

Il convient donc dans un premier temps de chercher à faire de l’archivage

Si vous ne parvenez pas à faire de la place, merci de solliciter le correspondant Gestion des Données Numériques de votre service (voir liste) afin qu’il fasse un ticket GLPI, rubrique ’GESTION DES DOCUMENTS NUMERIQUES > Plan de classement, quotas, nommage, archivage…’ pour que l’unité IDA en ait connaissance et détermine une solution adaptée (aide pour l’archivage, augmentation de quota…).

Je suis « gestionnaire de liste », quel est mon rôle ?

Vous avez été choisi(e) pour gérer les droits d’accès sur un ou plusieurs dossiers du lecteur Y :\ (dossiers-ara) pour la DREAL ou S :\(services) pour la DIR-CE.

Pour donner à un agent le droit d’écrire dans un dossier (ou d’accès pour un dossier en accès réservé), vous devez l’inclure dans les listes GB-ServiceX-…, en utilisant le courrielleur ou Mélanie2web, rubrique « Mon compte », onglet « Gestion des listes ».

Gestion des listes (format jpg - 34 ko - 12/12/2016)

Pour la DREAL, chaque liste se termine par le numéro de dossiers qu’elle permet de contrôler.
Les noms des listes et dossiers sont dans le Tableau récapitulatif de l’arborescence et de la gestion des droits d’accès sous Y (format pdf - 297.1 ko - 24/02/2022) .

Exemple (DREAL) : GB-SG-10 gère les droits de ceux qui peuvent écrire dans le dossier
Y :\dossiers-ara\services\SG\10-TI sachant que tous les utilisateurs de la DREAL-ARA peuvent lire.

Il est possible d’inclure des agents ou une entité entière.

Attention au cas des vacataires/stagiaires :
Pour certaines entités, vous pourrez voir apparaitre 2 listes : ’Agents ayant une adresse gouvernementale’ et ’Agents hébergés dans le service’. Il faut utiliser la première (ne comprenant pas les agents ’temporaires’) et ajouter ces derniers manuellement (nominativement).
Penser à les supprimer des listes à la fin de leur stage/vacation.

NB pour la DREAL : Toutes les listes doivent inclure les directeurs et directeurs-adjoints et cabinet, sauf pour les dossiers confidentiels (RH, médico-social, syndical…).
Pour cela une liste spécifique GB-DIR a été inclue dans chaque liste et doit y demeurer,

Attention : la modification des listes peut prendre quelques heures à être répercutée en terme de droits d’accès serveurs.

Les données sur les serveurs sont-elles sécurisée ?

L’infrastructure matérielle en place s’appuie sur des serveurs sauvegardés, avec une gestion des droits d’accès.

L’intégrité est garantie par :

  • l’utilisation de serveurs avec disques en RAID (pas de perte de données en cas de défaillance d’un disque)
  • une garantie d’intervention en 4h du constructeur sur les serveurs les plus importants
  • la sauvegarde quotidienne des données des services (et transversales) sur support externe (8 semaines de rétention au siège, 4 semaines sur les autres sites).
    La confidentialité est assurée par une gestion des droits d’accès reposant sur l’annuaire ministériel centralisé Amande. Seuls les agents, vacataires et stagiaires présents dans cet annuaire et rattachés au service peuvent avoir accès aux serveurs de fichiers.
    Les droits d’accès qui leur sont conférés sont consignés dans le document (cf Tableau récapitulatif de l’arborescence et de la gestion des droits d’accès sous Y (format pdf - 297.1 ko - 24/02/2022) ).

La disponibilité est garantie par :

  • l’utilisation de serveurs adaptés, avec un dispositif de secours au siège
  • l’utilisation d’un cœur de réseau interne secouru au siège
  • la salle serveur principale bénéficie d’un secours électrique (onduleur et groupe électrogène)
  • la surveillance de tous les serveurs de fichiers par le Pôle National de Supervision, ce qui permet une alerte et une résolution des incidents dans les plus brefs délais.

Portfolio


Vos commentaires

Pas encore de commentaires